La vallée de Dardennes et du Las
Cartes postales et photos anciennes

629/776

La tranchée dans le nouveau chemin vicinal N°2 - 31 juillet 1912

La tranchée dans le nouveau chemin vicinal N°2 - 31 juillet 1912 L'hôtel du BarrageThumbnailsLa route du Revest au pied de la Tête de TurcL'hôtel du BarrageThumbnailsLa route du Revest au pied de la Tête de TurcL'hôtel du BarrageThumbnailsLa route du Revest au pied de la Tête de TurcL'hôtel du BarrageThumbnailsLa route du Revest au pied de la Tête de TurcL'hôtel du BarrageThumbnailsLa route du Revest au pied de la Tête de TurcL'hôtel du BarrageThumbnailsLa route du Revest au pied de la Tête de TurcL'hôtel du BarrageThumbnailsLa route du Revest au pied de la Tête de Turc


Le Rocher à la tête de Turc, par Pierre Trofimoff  (in Bulletin municipal de novembre 1991)



Tout les chroniqueurs de la vallée de Dardennes et tous ceux qui ont eu à parler du Revest ont cité le nom de ce rocher sans jamais très bien dire où il se trouvait et comment se présentait cette masse de calcaire.



Il s'élevait sur l'actuelle route qui va du Barrage au Revest ; le faciès de ce Turc était surtout visible sur la face qui regardat Toulon et aussi et surtout sur le haut dudit rocher où se trouvait sculptée une tête de Turc.



Il a été immortalisé par Maurice SAND qui en Avril 1861 en a fait un très beau dessin. Un éditeur de carte postale en a fait ur beau cliché, pas très courant, et qui circule dans le milieu cartophile à une cadence très restreinte, ce qui fait qu'on ne la voit pas beaucoup. Nous avons eu, grâce à l'amabilité d'un collectionneur revestois, la chance et la joie de pouvoir contempler cette image du Turc.



Il a existé aussi une belle photo de la fin du 19e siècle et qui se trouvait ces dernières années au Château de Dardennes. Le "Rocher à la Tête de Turc" a été étêté dans les années 1950, pendant les festivités de la Fête de Sainte Rose, nombreux sont les gens du Comité qui ont couru vers cette demi voûte qui ressemblait à celle de la vieille route d'Ollioules, pour contempler la tête qui avait rou'é dans le ravin juste au-dessous de la route.



La municipalité avait eu raison de faire tomber le haut de la roche qui avait tendance à s'effriter sur les automobilistes.

Il faut signaler que ce rocher, à l'époque où la route n`existait pas encore, était tout proche de l'ancien Château dit  "des Templiers" qui s'élevait juste derrière le rocher, lui aussi immortalisé par le crayon de Maurice Sand. Les ruines de ce Château qui fait penser au Crack des Chevaliers du Moyen-Orient, ont servi pendant le 18e et jusqu'à la fin du 19e siècle de bergerie aux troupeaux revestois.



Les collectionneurs de cartes postales sont d'authentiques auxiliaires de l'Histoire


Titre
La tranchée dans le nouveau chemin vicinal N°2 - 31 juillet 1912
Collection
André-Jean Tardy
Descriptif
Photo
Dimensions
1944*3000
File
img073-cdc3000.jpg
Filesize
6265 KB
Visits
192
Image id
3174
Copyright
N/A

0 comments

Add a comment